Belle journée pour les Suisses

Les 470 Men et Women, ainsi que le Nacra 17 ont disputé leurs premières régates aujourd’hui dans des conditions vraiment difficiles. Bascules jusqu’à 60° et écarts de force entre 4 et 15 noeuds. Une situation qui ne les a pas empêché de faire de belles manches. Le Nacra 17 est en effet en tête après deux courses, le 470 féminin 11ème et le 470 masculin 7ème. D’excellents résultats pour cette entrée en matière. Personne n’a caché sa satisfaction et les équipages suisses ont arpenté la zone mixte avec un large sourire. Celui de Maya Siegenthaler étant probablement le plus remarquable. La jeune régatière semblait tellement décontractée et heureuse d’être là, que c’en était presque déconcertant.

Tous ont évidemment refait leur course, parlé de leurs forces et de leurs faiblesses, de la complexité du plan d’eau de la baie. Ils sont aussi restés prudents quant à la suite. Précisant que cette belle journée n’était qu’une étape, et que la route était encore longue. “C’est comme de gravir une échelle, il faut s’efforcer de ne pas rater de marche pour arriver en haut.” a raconté Romuald. “Nous avons réussi les deux première, il faut continuer comme ça vers la medal race, une chose après l’autre.”

Mais même si tout reste encore à faire, c’est quand même plaisant de voir des gens contents, satisfaits de ce qu’ils font, épanouis. Pour poursuivre dans les bonnes nouvelles, Mateo Sanz Lanz a repris un peu du poil de la bête, et est remonté dans le classement hier. La medal race reste à sa portée.

Côté favori, la paire française que tout le monde attendait n’a pas été en mesure de faire parler son potentiel. Billy Besson, qui souffre d’un problème de dos pouvait à peine marcher au retour des régates. Sa coéquipière Marie Riou était en pleures. Je ne sais pas s’ils pourront continuer, mais la déception est évidemment immense.

Demain, les 470 Men et Women, et le Nacra 17 courent leur deuxième journée, alors qu’après son day off, Mateo Sanz Lanz remonte sur sa planche pour le troisième jour de course. Le 49er démarre quant à lui ses jeux le 12, après-demain. Les équipages vont également aller goûter un peu du large, et naviguer hors de la baie.

Aucun commentaire pour "Belle journée pour les Suisses"

    Laisser un commentaire

    Votre email ne sera pas publié