Drôle de temps!

La météo qui règne en ce moment sur Rio de Janeiro est assez inhabituelle, et les régatiers doivent composer avec une situation qu’ils n’ont pas réellement expérimenté. Nathalie Brugger déclarait à l’issue de la première journée de régate en baie de Rio: “Nous sommes venus nous entraîner et régater ici à de nombreuses reprises, mais je n’ai jamais vu le vent orienté comme ça”.

Cette situation un peu bizarre se poursuit, et en plus d’une orientation particulière, le manque de vent s’est aussi fait sentir ce vendredi, obligeant le comité à s’adapter, et ne pas suivre le programme initial. Cela dit, il n’y a pas de raisons que Rio soit épargné par l’incertitude météo. Tous ceux qui régatent savent bien que même dans les meilleurs spots, il peut arriver que des manches soient annulées.

Les nouvelles du jour sont à part ça comme le temps, il y a un peu de tout. Mateo Sanz Lanz a disputé sa dernière course alors que le 49er a couru sa première.

Pour le planchiste, les jeux se terminent sur un résultat en deçà de ses attentes, puisqu’il visait évidemment une qualification pour la medal race. Mais Mateo n’a jamais été en mesure de faire parler tout son potentiel, malgré quelques manches de petits temps qui lui réussissent normalement plutôt bien. Avec 136 points au final, il est quatorzième. Son meilleur score sur l’avant-dernière course est quatrième, son plus mauvais vingt-quatrième. En tête de la série, avec une avance assez confortable, Dorian Van Rijsselberghe totalise 23 points, il remporte sept courses, et biffe une sixième place. C’est sans appel. Dixième, soit la limite pour rejoindre la medal race, Ivan Pastor Lafuente totalise 123 points, avec une disqualification, une vingt-deuxième place, et une deuxième place. Mateo n’est pas passé très loin, mais il lui a manqué quelque chose surtout lors des premières régates. Le garçon est encore jeune, et pourra sans aucun doute tenter une nouvelle campagne.

Ceux qui ont commencé leurs Jeux ce jour peuvent par contre être assez content de leur entrée en matière, malgré seulement deux courses disputées sur les trois prévues. La paire Schneiter/Cujean fait une belle cinquième place puis une seizième, ce qui les classe au dixième rang. Une place plus qu’acceptable à ce stade.

Les 470 ont également régaté, avec du bon et du moins bon. Mais Yannick et Romuald sont toujours dans les dix, tandis que Linda et Maja sont treizième. Le Nacra qui était en journée de repos revient demain sur l’eau, septième au général. Le multicoque navigue samedi (théoriquement, car ce genre de chose peut changer  selon la météo) sur le plan d’eau de Copacabana, à l’extérieur de la baie. Le 49er est attendu sur le site “Aeroporto” dans la baie. Les 470 sont en pause, et la medal race RS:X aura quant à elle lieu devant le pain de sucre, face à la plage et au public.

Aucun commentaire pour "Drôle de temps!"

    Laisser un commentaire

    Votre email ne sera pas publié