Déception, mais pas que

Bon, voilà, c’est terminé. L’espoir de voir Nathalie Brugger et Matias Buhler remporter une médaille olympique s’est envolé en fin de journée, sur le plan d’eau de Pao de Açucar à Rio. La paire suisse n’a pas réussi à transformer l’essai, et termine l’ultime régate 10ème. Un rang qui leur permet toutefois de ramener un diplôme olympique. Très déçue, Nathalie n’a pas pu retenir quelques larmes lors de l’incontournable interview en zone mixte. Interrogée sur la suite de sa carrière. Elle a compté les années sur ses doigts: “Dans quatre ans j’en aurai trente-quatre! Là c’est un petit échec, je dois le digérer, réfléchir à la suite. Nous avons un diplôme, on fait partie des huit meilleurs du monde, c’est déjà pas mal. Mais nous étions venus pour une médaille.”

Matias a semblé encaisser le coup avec philosophie, mais à clairement dit que “déception” était le terme approprié pour dire ce qu’il ressentait. “Nous avons fait de notre mieux tout au long de cette campagne, et donné le maximum. Nous pouvons être fiers d’avoir autant travaillé. Le résultat n’est pas celui escompté. Nous avons fait des erreurs, et chacune d’entre elles coûte cher.”

Un bateau suisse est encore en lice pour ces JO. Yannick Brauchli et Romuald Hausser viennent de terminer leur dixième course, et sont 9èmes, donc qualifiés pour la medal race qui se disputera demain. Le 470 féminin n’a pas fait sa meilleure journée, et termine ses JO 15ème. Le 49er arrive aussi au terme de ses régates, et remonte au classement avec deux 5ème places, Sébastien Schneiter et Lucien Cujean terminent leur Jeux Olympiques 13èmes.

Quatre cérémonies de remise de médaille ont eu lieu à l’issue des régates à Marina de Gloria. Laser Radial, Laser, Finn et Nacra 17 ont reçu tour à tour les trois vainqueurs sur le podium, avec fast, drapeaux et hymnes nationnaux. La victoire en Nacra 17 de Santiago Lange et Cecilia Carranza Saroli est celle qui a le plus ému le public présent. Santiago participait en effet à ses sixième Jeux olympique et s’est récemment remis d’un cancer. Cette victoire représente pour lui un véritable accomplissement de carrière. Âgé de 54ans, il est l’athlète le plus âgé à remporter une médaille lors de ces Jeux 2016. La voile est un des rares sports à offrir de telles opportunités.

Aucun commentaire pour "Déception, mais pas que"

    Laisser un commentaire

    Votre email ne sera pas publié