Drôle de temps!

La météo qui règne en ce moment sur Rio de Janeiro est assez inhabituelle, et les régatiers doivent composer avec une situation qu’ils n’ont pas réellement expérimenté. Nathalie Brugger déclarait à l’issue de la première journée de régate en baie de Rio: “Nous sommes venus nous entraîner et régater ici à de nombreuses reprises, mais je n’ai jamais vu le vent orienté comme ça”. Cette situation un peu bizarre se poursuit, et en plus d'une orientation particulière, ...

Belle journée pour les Suisses

Les 470 Men et Women, ainsi que le Nacra 17 ont disputé leurs premières régates aujourd’hui dans des conditions vraiment difficiles. Bascules jusqu’à 60° et écarts de force entre 4 et 15 noeuds. Une situation qui ne les a pas empêché de faire de belles manches. Le Nacra 17 est en effet en tête après deux courses, le 470 féminin 11ème et le 470 masculin 7ème. D’excellents résultats pour cette entrée en matière. Personne n’a caché sa satisfaction et les équipages suisses ...

Zones mixtes et compagnie….

Les athlètes qui participent aux JO doivent être protégés des nombreuses sollicitations médiatiques. Alors, comme pour beaucoup de grands événements, l’organisation a mis en place un système très stricte d’accès, pour que les sportifs puissent se consacrer à 100% à leur performance sans être dérangés. C’est logique, mais assez inhabituel en voile. Car à part pour la route du Rhum ou le Vendée Globe, il est généralement assez aisé de se balader sur les pontons ou ...

Le sport peut être ingrat, la voile moins…

J’ai interviewé Tiffany Géroudet samedi, en larme, après sa défaite en escrime au premier tour, alors qu’elle aurait potentiellement pu jouer une médaille. Pour la jeune valaisanne, les Jeux olympiques ont duré à peine dix minutes. Ce qui devait être l’accomplissement d’une carrière a tourné en immense déception en quelques dixièmes de secondes. Elle a même déclaré, sous le coup de l’émotion, ne plus vouloir entendre parler d’escrime. Le sport d’élite est tellem...

La voile olympique au centre du monde

Les épreuves de voiles ont débuté ce jour à Rio avec le Laser, le Laser Radial et le RS:X.  Mateo Sanz Lanz, seul suisse concerné par cette première journée, est donc parti sur l’eau ce matin pour disputer trois manches. Les suivants, 470, Nacra et 49er, ont encore quelques jours de répits, ou d’attente, c’est selon. Même si les conditions ne sont pas les meilleures pour Mateo (qui a un gabarit vraiment typé pour le petit temps), la journée reste est idéale. Une douzaine de ...

Rio l’indescriptible

Ça y est, les Jeux olympiques 2016 ont débuté hier soir, lors de la grandiose cérémonie d’ouverture au Maracana. La grand messe du sport est lancée dans cette ville de folie qu’est Rio de Janeiro. En trois jours, j’ai l’impression d’avoir vécu vingt ans, au vu de la densité des émotions et des images qui se sont offertes à moi. L’expérience olympique est déjà en soi (en tout cas pour une première) un moment énorme. Le fait que celle-ci soit vécu à Rio décuple ...

Welcome back!

Extrait de nos conversations familiales depuis un mois : - Est-ce que tu peux poser Robin à la crèche en descendant ? - OK, mais je dois y aller plus tôt, pour attraper ensuite le train vers Lausanne. - Et mercredi, tu peux aller chercher Gabrielle à l’équitation, pendant que Charlie est au Judo ? - Qui s’occupe des courses vendredi, il y a untel qui vient manger à la maison. - Ok, je m’en charge, mais pense à prendre du lait ce soir en remontant, il n’y en a plus. - Et ...

Dernière….

Dernière traversée, entre Ponta Delgada et Cascaïs, en cinq jours et des brouettes. Deux jours de portants voiles en ciseau, deux jours de moteur, et un dernier jour et demi de près bon plein un peu musclé, avant de jeter l’ancre à l’embouchure du Tage, dans la très select et touristique Cascaïs. Un retour un peu brutal à la civilisation. Difficile d’oublier le charme des Açores, mais la petite bourgade reste quand même agréable, malgré la forte affluence du milieu de ...

Paisibles Açores

Brel a dit: « Le temps s’arrête aux Marquises », c’est parce qu’il n’a probablement pas été aux Açores. Car si je ne connais pas la Polynésie, je dois dire que cet archipel Portugais, situé au beau milieu de l’Atlantique est plus que paisible. On s’y sent bien, tranquille, la vie y est simple et on se demande, comme plusieurs autres équipages, ce qu’on est allé chercher aux Antilles, alors que tout est ici. Du coup, nous avons largement profité de cet archipel ...

Symboles

Quand mon premier fils Charlie est né, et que la sage-femme m’a proposé de couper le cordon (parce qu’avec mon aînée Gabrielle, c’était un peu chaud, et ça ne s’est pas présenté), je lui ai demandé combien ce geste était lourd de symboles. Elle m’a simplement répondu: « Les symboles n’ont que le sens que l’on veut bien leur donner. » Du coup, j’ai coupé le cordon sans pression, avec légèreté. Elle avait tellement raison. Et si je n’ai jamais été réelle...