L’étape bernoise

Cette semaine, nous avons fait une étape incontournable de notre périple, celle de l’ambassade américaine de Berne. Car si les navigateurs n’ont pas besoins de visas dans la plupart des pays, il n’en va pas de même aux USA. Le pays de l’oncle Sam requiert en effet un tampon en bonne et due forme pour qui arrive en voilier. Et comme nous ne savons pas encore réellement où nous allons, il est préférable de prévenir, pour ne pas contraindre nos envies par une bête histoire ...

Moins d’un mois avant le départ

Dans un mois nous quittons enfin la Suisse pour rejoindre le Portugal où nous attend Lucy, notre Atlantis 43 acquis en Bretagne il y a un peu plus de deux ans. SDF depuis la fin juin, nous profitons de l’hospitalité de nos familles et amis pour nous installer çà et là. Pour l’heure nous sommes cinq dans une chambre, ça resserre les liens avant de trouver la promiscuité du bateau. Nous réglons les derniers détails de notre départ, et la tâche n’est pas aisée. Il faut : ...

Finir avant la nuit

Si la question est généralement acquise pour les multicoques, la plupart des monocoques qui participent au Bol d’Or se demandent chaque année s’ils vont finir avant la nuit. Les grandes luges lémaniques y parviennent occasionnellement, lorsqu’Eole veut bien accorder ses faveurs aux navigateurs. Pour les autres, le fait relève de l’exception, et bon nombre de surprisistes n’imaginent même pas que ce soit possible. Arriver à minuit constitue déjà un beau challenge, qui ...

C’est parti

La meute vient d’être lâchée, et les quelque 500 concurrents du Bol d’Or Mirabaud ont pris la direction du Bouveret à 10h précise. Moins impressionnant qu’au portant, le départ au près plus confortable et moins dangereux pour les concurrents était quand même spectaculaire. Les conditions relativement musclées ont rappelé à quelques concurrents que la voile est un sport mécanique, et plusieurs bateaux ont été contraints d’abandonner pour casse de matériel, déjà 15 ...

Du vent dans les voiles

La météo semble claire, le 76ème Bol d’Or Mirabaud va être venté. La Bise doit souffler dès le départ, et forcir toute la journée, puis même la nuit. Cette prévision laisse entendre que la course va se dérouler très vite, et que les premiers pourraient se profiler devant la SNG dès 16h. Dans ces conditions, difficile de dire si les D35 vont pouvoir l’emporter, ou si un outsider va profiter de l’occasion pour se faufiler et gagner. Zenith Fresh..! a démontré l’an ...

J-14 avant la grand-messe

Dans moins de deux semaines, la grand-messe de la voile lémanique, le fameux Bol d’Or Mirabaud, aura lieu. Sportifs accomplis, régatiers du dimanche, promeneurs ou simples amoureux du lac se préparent avec plus ou moins d’assiduité à ce traditionnel aller-retour vers le Bouveret. Ènieme édition pour certains, initiation pour d’autres, la course fait déjà rêver tous ceux qui vont y participer. Les plus pointus caressent des idées de victoire, alors que le navigateur lambda vise ...

Un compromis presque helvétique

L’IMOCA qui a tenu son assemblée générale les 18 et 19 avril derniers, a annoncé à l’issue de celle-ci le changement de jauge des futurs bateaux, qui consiste à standardiser les quilles et les mâts. Si l’idée avait bien été relevée par quelques personnes éclairées avant cette décision, la tendance était plutôt d’observer deux camps s’affronter : ceux pour la monotypie, et ceux qui ne voulaient pas en entendre parler. Les arguments des deux parties tenaient tous ...

Nous les pauvres terriens

La dernière nuit est la meilleure parce que c’est la dernière, mais c’est aussi la pire « la plus dure du Vendée » selon l’intéressé. Le marin s’est encore pris 50 nœuds de vent, vague par le travers, quatre ris trinquette. « C’était un piège, on ne pouvait pas adapter la trajectoire au vent et à la mer comme on peut le faire sur le reste de la course. Il fallait aller au Sables, traverser Gascogne au pire moment. » Heureusement pour lui, Dom sait que son poursuivant ...

Vendée Globe, le pronostic impossible

L’édition 2008-2009 du Vendée Globe nous avait déjà montrée combien le pronostic sportif peut devenir un exercice périlleux. Le règlement particulier de l’épreuve, qui n’autorise ni assistance ni escale, ne laisse en effet aucune marge de manœuvre à celui qui est confronté à l’avarie, fût-il le meilleur marin du monde. Le dernier run en Atlantique Nord en plein hiver, réserve en plus souvent quelques mauvaises surprises, qui peuvent par avoir raison d’une pièce en ...

C’est pas gagné !

Le chavirage de l’AC 72 d’Oracle sous le Golden Gate nous rappelle que le projet de cette 34ème édition, avec ses AC 72, est probablement plus complexe que prévu. Le catamaran noir est en pièce, après seulement une dizaine de sorties, alors que le règlement en prévoit 30 et que l’équipe américaine comptait naviguer jusqu’à la fin de l’année. Même si les responsables disent avoir déjà énormément appris lors des quelques essais réalisés, le déficit d’expérience est ...